Quelques chiffres autour du cannabis

En France :

-         3,9 Millions de consommateurs dont 1,2 Millions réguliers (en 2012).

-         13,4 Millions d’expérimentateurs au cannabis (en 2011).

-         A 17 ans, 1 jeune sur 2 déclare avoir fumé du cannabis.

-         Moyenne d’âge du premier « joint » : 15 ans.

-         230 décès par accident de la route dus au cannabis.

-         27 à 29 % des demandes de soins en centre spécialisé.

-         91 705 interpellations pour usage simple.

-         13 670 interpellations pour usage et revente.

-         France  premier pays consommateur chez les jeunes (22 %) devant le RU (20 %) et la République Tchèque (19 %).

-         Il correspond à 28,1 % des produits retrouvés dans le dopage.

-         Augmentation de la consommation depuis 1990.

-         5 mai 2013 : plus grosse saisie de cannabis en Europe. Elle s’est faite en Espagne avec 52,6 tonnes de cannabis saisis.

 

 

             Dans le cadre de notre TPE, nous avons réalisé un sondage sur 100 élèves de différentes classes choisis au hasard dans notre lycée et nous leur avons demandé s'ils fumaientrégulièrement du cannabis et s'ils voulaient le voir légaliser en France. Voici les résultats obtenus :

 

                           Jeunes ayant fumé du cannabis

 

Jeunes ayant fumés

 

               

 

                                       Jeunes souhaitant la légalisation du cannabis

                                                                                                                        

Jeunes souhaitant une légalisation du cannabis

      

           Dans le premier diagramme, nous pouvons constater que les jeunes de 15 ans sont peu nombreux à avoir déjà fumé du cannabis. Nous remarquons qu'avec l'augmentation de l'âge des lycéens, la proportion de jeunes ayant fumé du cannabis augmente également, pour arriver à la quasi totalité chez les plus âgés.

            Dans le second graphique, sur l'ensemble des tranches d'âge, à l'exception des 18 ans, nous constatons que plus de la moitié ne souhaite pas légaliser le cannabis. Nous leur avons donc demandé la raison d'un tel choix. Il ressort que malgré son interdiction, il est relativement facile de s'en procurer. Et leur crainte est d'ordre purement financier, à savoir la peur que la légalisation entraîne une forte augmentation des prix.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×